Cybersécurité : mesures de vigilances

Béatrice

Ninja
Cybersécurité : mesures de vigilances face aux escroqueries liées au Covid-19 - Direccte Ile-de-France

Cybersécurité : mesures de vigilances face aux escroqueries liées au Covid-19
| Publié le 23 avril 2020

Les cybercriminels cherchent à tirer profit de la tension inhérente à la gestion de crise et de la baisse de vigilance des personnes pour les abuser. Ce phénomène est amplifié par l’accroissement de l’usage numérique lié aux mesures de confinement. Il est donc primordial de redoubler d’attention. Les tentatives d’escroqueries de la part de sociétés ou d’individus malveillants se multiplient. Plusieurs entités françaises ont été ciblées.

Différents messages envoyés vers des structures de santé, collectivités ou entreprises se prétendant parvenir d’instances officielles tentent de leurrer leur vigilance. Ce type d’escroquerie repose le plus fréquemment sur la contrefaçon d’un site internet ou d’une adresse d’envoi, l’adresse est « masquée ou maquillée » afin de paraître authentique.

Par ailleurs, plusieurs sociétés ont pu proposer à la vente des matériels de protection à des établissements de santé, officines, collectivités ou entreprise. Une fois les commandes payées en partie les fonds étaient retirés du compte fourni et le matériel n’était jamais fourni.

Retrouvez la liste des sociétés malfaisantes identifiées à ce jour et le détail des gestes de cybersécurité permettant de vous protéger dans le document téléchargeable en fin d’article

En savoir plus :

1. Comme pour tout système d’information, appliquez les règles d’hygiène de sécurité
En cas de réception d’un lien, contacter l’expéditeur pour confirmer sa légitimité. Rechercher les indices classiques comme les fautes d’orthographe

2. Utilisez des mots de passe différents et complexes pour chaque site et application
Vous pouvez également utiliser des coffres forts numériques de type KeePass1 pour stocker de manière sécurisée vos différents mots de passe.

3. Méfiez-vous des messages quelle que soit leur origine
Ne communiquez jamais d’informations sensibles par messagerie ou téléphone, l’hameçonnage reste le premier vecteur d’attaque pour vous dérober des informations personnelles, professionnelles ou bancaires en vous attirant sur de faux sites officiels à la promesse d’une bonne affaire, d’un remboursement, d’une confirmation de commande, d’un colis en attente, d’un problème de sécurité …

4. Avant de cliquer sur un lien douteux :
Positionnez le curseur de votre souris sur ce lien ce qui affichera alors l’adresse vers laquelle il pointe réellement afin d’en vérifier la vraisemblance, c’est-à-dire que l’intitulé du lien correspond bien à l’organisme qui l’a envoyé, ou allez directement sur le site de l’organisme en question par un lien favori que vous aurez vous-même créé.

5. En cas de doute :
Mieux vaut s’abstenir de cliquer ou de répondre. Sinon contactez si possible directement l’organisme concerné pour confirmer le message ou l’appel que vous avez reçu. Vérifiez la fiabilité et la réputation des sites que vous visitez.
 
Top